Safran, l’inattendu

Ah ce Safran, c’est toute une histoire. Déjà, il est sorti alors que j’étais enceinte, quelle frustration ! Ensuite, il a fallu attendre de récupérer une silhouette compatible pour me lancer car il est très ajusté à la taille.

Bon, je ne serai jamais vraiment comme je veux être alors tant pis, j’ai décidé que ça ne me freinerait plus.

Petit aparté au passage pour dire que d’autant que je me souvienne, je me suis toujours trouvée trop grosse, un truc de fille j’imagine, du coup, je me suis toujours interdit certaines tenues. Aujourd’hui, quand je regarde des photos de moi quelques années en arrière, je me trouve vraiment mince et je me demande comment j’ai pu penser sérieusement que j’étais grosse ! Je n’étais pas parfaite – qu’est-ce que la perfection ? vous avez 4 h 😀 – mais je n’avais aucune raison de ne pas mettre tous les vêtements que je voulais et surtout de complexer.

Bref, maintenant j’ai décidé de porter ce que j’aime et tant pis si on voit que j’ai du ventre / des fesses / des cuisses / des bras* (* rayer la mention inutile) Lire la suite

Publicités

Une robe pour petite fille modèle

Depuis qu’on m’a annoncé que j’allais avoir une fille, je rêve de toutes les jolies robes que je vais pouvoir lui coudre.

Jusqu’à présent, j’avais fait du « pratique » : essentiellement des tuniques/leggings Ottobre, en matière extensible, des tenues idéales pour bouger dans tous les sens et filer à 4 pattes à toute vitesse.

Mais Mademoiselle devient une petite fille (bouhouhou mon bébé !!), elle est de plus en plus souvent debout, il est temps d’attaquer la garde-robe de princesse ! Lire la suite

Pavot, la veste inespérée 

Faire de la couture, c’est très chouette. Mais faire de la couture en ayant des copines couturières, c’est encore plus chouette ! Bon du coup, on parle couture quasi non stop, ce n’est plus une passion, c’est une obsession.

Et bien sûr, à quasiment toutes les occasions, on se fait des cadeaux « couture ». Ce sont mes copines – et mon amoureux – qui m’ont offert ma machine à coudre. Récemment, j’ai aussi eu des cours de patronage, qu’on a suivis toutes ensemble et c’était génial, j’en parlerai dans un prochain article dès qu’on aura assisté au deuxième cours. Lire la suite

La robe Zéphivre – pas tout à fait Zéphyr ni vraiment Givre

Suite au problème précédemment cité rencontré avec Givre, à savoir l’impossibilité totale de nourrir ma fille avec cette tenue, j’ai pensé à modifier le décolleté. Puis, je me suis dit que : Décolleté plongeant + coupe très moulante + jupe courte, ça faisait beaucoup pour une seule robe.

Du coup, j’ai choisi de la mixer avec mon autre patron chouchou du moment : la Zéphyr.

Lire la suite

1er test de Givre, la robe Waouh

Je ne sais pas pour vous mais moi j’adore les jours de sortie de nouveaux patrons, j’ai l’impression que plein de nouvelles possibilités s’offrent à moi : je découvre de nouveaux détails, de nouvelles encolures, de nouvelles formes de manches, de nouveaux empiècements…

Et parmi mes sorties préférées, il y a celles de Deer & Doe ! Deer & Doe est sans aucun doute ma marque de patrons préférés. Je mentirais si je disais que j’aime tous les modèles mais franchement, on n’est pas si loin, il suffit de me suivre pour s’en rendre compte. Et cet Automne, ça n’a pas manqué : nouvelle sortie, nouveau flash, j’ai nommé la robe Givre ! Lire la suite

Trio de vestes H du « dressing chic »

Oula, je suis très en retard dans mes articles, vous risquez donc de voir des photos de moi enceinte alors que j’ai retrouvé ma taille de guêpe forme humaine il y a déjà quelques mois. Mais comme on dit « mieux vaut tard que jamais ! »
Voila un patron que j’ai redécouvert ces derniers temps avec plaisir. Le fait que ça soit un patron compatible avec la grossesse a dû jouer 🙂 C’est vrai qu’enceinte, je me suis sentie limitée et aussi un peu flemmarde, surtout à la fin, j’avais moins envie d’acheter des patrons et de coudre des vêtements que je ne reporterai probablement jamais.

 

J’avais déjà réalisé cette veste il y a quelques années pour un déguisement. C’est un modèle joli et extrêmement simple : pas de doublure, pas de col, pas de poche, pas de système de fermeture… Cela en fait aussi un modèle très rapide et très peu coûteux à réaliser. Du coup entre novembre et février, j’en ai cousu non pas une, non pas deux mais bien trois ! Quand on aime, on ne compte pas !

Lire la suite